XTB : investissez dans les actions avec 0% de commission. Risque de perte en capital*
Dollar fort et inflation faible pèsent sur l’or

Dollar fort et inflation faible pèsent sur l’or




L’or reste un actif à part. Au début des années 2000, une once d’or s’échangeait à 250$. Un peu plus de 10 ans après, la même quantité s’échangeait à près de 1920$…soit plus de 660% de hausse. Plusieurs facteurs ont expliqué cette hausse spectaculaire : crise des subprimes aux Etats-Unis suivie de la crise de la dette en zone euro, politiques monétaires expansionnistes de la Réserve Fédérale affaiblissant le dollar, ou encore celle de la Banque d’Angleterre et de la BoJ pouvant alimenter les anticipations de reprise inflationniste. Sans oublier l’appétit de la Chine (et de sa banque centrale) et de l’Inde.

L’envolée des cours a commencé à se stabiliser en 2011 et une correction sensible s’est manifestée en 2012 et 2013, traduisant une nette détente du risque au niveau mondial et surtout en zone euro : les cours sont passés de près de 1800$ au 3ème trimestre 2012 à moins de 1200$ à la fin du premier semestre 2013. Hormis la détente du risque (et notamment du risque systémique), ce repli de l’or a également été marqué par un repli de l’inflation (l’or étant un outil de couverture contre l’inflation) et par les mesures prises par l’Inde pour limiter les importations (taxe de 10%) en raison d’un fort déséquilibre de sa balance commerciale.

Depuis mi-2013 et jusqu’à aujourd’hui l’or s’est contenté d’osciller autour des 1300$ l’once avec des pics à 1435$ et des creux à 1181$. La zone médiane des 1300$ est une zone importante : elle représente 50% de correction (retracement de Fibonacci) de toute la hausse de 2008 à 2011.

Dollar fort et inflation faible pèsent sur l’or

La faiblesse persistante de l’inflation en zone euro et le renforcement du dollar lié à l’arrêt progressif du programme d’achat d’actifs de la FED (QE), sans oublier le débat et les spéculations qui s’intensifient sur la date de premier relèvement de taux aux Etats-Unis, pèsent sur les cours qui sont passés de 1345$ en juillet à 1260$ la semaine dernière.

Il convient de surveiller 2 zones dans les jours qui viennent : celles des 1240$ testée la dernière fois en juin et qui avait provoqué dans la foulée un rebond au-dessus de 1340$. Un retour dans cette zone de prix pourrait matérialiser l’échec du rebond observé cet été et entraîner l’or vers ses plus bas de 2013 dans la zone 1180$-1190$, ouvrant la voie à une poursuite de la baisse sur les 1150$ (Fibonacci / 61.80% de correction baissière de la hausse de 2008 à 2011).

La deuxième zone à surveiller est celle des 1345$. En effet, tant que l’once d’or reste sous ce niveau, les perspectives de rebond restent limitées.

Même si des rebonds sont toujours possibles à court terme en raison des risques géopolitiques et du risque de correction sur les marchés américains, l’hypothèse d’une poursuite de la baisse de l’or à moyen terme reste probable avec comme objectif potentiel la zone des 1150$ l’once (même à ce niveau, les cours restent très éloignés des plus bas du début des années 2000…).

Alexandre Baradez

IG, le courtier en ligne sur CFD et sur l’or – Le service d’exécution d’ordres sur CFD présente un risque élevé et peut aboutir à des pertes d’un montant qui excède votre investissement initial. Un CFD ne peut pas faire lui-même l’objet d’échanges sur le marché, et ne convient pas à tout type de client. Nous vous remercions de bien vouloir vous assurer que vous avez pris pleinement conscience des risques inhérents à ce type d’opérations.