Comment investir dans l’or, l’argent, le platine et le palladium en 2024 ?

Comment investir dans l’or, l’argent, le platine et le palladium en 2024 ?




Le métal jaune, de tout temps, a attiré les investisseurs qui apprécient sa relative stabilité et sa tendance haussière sur le très long terme, particulièrement lorsque le contexte économique est incertain comme en ce premier trimestre de l’année 2024 où le cours de l’or a atteint ses plus hauts historiques.

Se pose alors la question des raisons d’un tel attrait des investisseurs envers le métal jaune ? L’or joue-t-il bien le rôle de valeur refuge en temps de crise ? Quand investir sur l’or ? Faut-il investir dans l’or en 2024 ? Combien investir dans l’or ? Comment investir sur l’or et les métaux précieux (argent, palladium et platine) en 2024 ? Découvrez tous les moyens de se positionner sur les métaux précieux et de trader à la hausse (ou à la baisse) ces matières premières.

Placement or : la flambée du cours de l’or attire les investisseurs

investir-or-cours-or-rebond

Le prix de l’or a connu une progression de plus de + 69 % au cours des 5 dernières années (de mars 2019 à mars 2024), avec notamment 4 pics au-dessus de 2 000 $ / oz en août 2020, mars 2022, mai 2023 et décembre 2023. Récemment, l’or a dépassé pour la première fois le sommet historique de mai 2023. Le plus haut historique de l’or a été atteint le 8 mars 2024 à 2 195 $ l’once. Au 18 mars 2024, le cours de l’or avoisine les 2 160 $ par once.

Nous avons pu observer une année haussière sur l’or en 2023 en raison de l’espoir d’une baisse des taux d’intérêt directeurs par la FED, mais aussi à cause des inquiétudes géopolitiques (Israël/Palestine notamment, en plus de la poursuite de la guerre en Ukraine) qui ont impacté les marchés fin 2023. C’est donc notamment sur les derniers mois de l’année 2023 qu’un vif retour de la hausse est apparu sur le cours de l’or. Cet intérêt a semblé s’essouffler en ce début d’année 2024, après que nous ayons atteint un prix de l’or historique au-delà de 2 100 $. Cependant, en mars 2024, le prix de l’or a connu l’un de ses plus important Bull run avec une hausse de presque +8 % en quelques jours seulement. Si c’est dorénavant le contexte géopolitique tendu qui inquiète le plus les investisseurs, lequel pourrait engendrer un regain d’intérêt pour l’or et amorcer une poursuite de la tendance haussière du cours de l’or, il faut souligner que ce sont les inquiétudes concernant la stabilité financière de la banque NYCB (New York Community Bancorp) qui ont permis au cours de l’or d’aller atteindre des niveaux de prix jamais vus encore. En effet, dans un scénario assez proche de la faillite de Lehmann Brothers et du début de la crise des subprimes de 2008, ce sont les taux d’intérêt élevés et la forte exposition de la banque NYCB au marché de l’immobilier qui ont été au cœur des inquiétudes début mars 2024, engendrant une ruée vers l’or.

Pour l’argent, son cours avoisine les + 66 % de hausse en 5 ans avec une croissance notable entre mi-mars 2020 et début août 2020, passant de 11,7 $ / oz à 29,80 $ / oz, soit + 154 % en seulement 5 mois ! La bonne tenue des cours devrait se poursuivre à l’avenir, notamment en raison de la demande de certains secteurs en pleine expansion tels que la mobilité électrique ou encore l’énergie solaire. Le cours de l’argent avoisine actuellement les 25 $ / Oz, et il évolue dans un trading range compris entre 20 et 27 $.

Concernant le platine et le palladium que nous retrouvons principalement dans les catalyseurs des véhicules, les nouvelles règlementations en matière de pollution des véhicules thermiques devraient soutenir la demande pour ces deux métaux. Il faut néanmoins surveiller avec beaucoup d’attention la transformation du secteur automobile vers la production de véhicules électriques.

Pour en revenir à l’or, inutile de rappeler que le cours du métal jaune suit une tendance haussière sur le très long terme. Une baisse des taux directeurs en 2024, ou bien une augmentation des tensions géopolitique ou même de nouveaux conflits et guerres pourraient amener le prix de l’or à dépasser ses plus hauts. Cependant, notons qu’il existe depuis quelques mois une corrélation, plus ou moins forte en fonction des périodes, entre les indices boursiers et le prix de l’or. Actuellement autour de 2 160 $ l’once, l’or a connu un pic haussier historique à plus de 2 195 $ l’once au mois de mars 2024. N’oublions pas également que les stocks terrestres d’or exploitables sont estimés entre 10 et 15 ans. Cette situation de pénurie à terme devrait également engendrer une forte pression haussière sur les prix de l’or alors que sa demande reste vigoureuse. Il est également pertinent de rajouter que contrairement à l’argent difficilement recyclable, une grande quantité de la production d’or provient du recyclage, attention donc aux investissements sur les valeurs minières qui ne reflètent pas toujours les cours de l’or.

Cours de l’or, de l’argent, du palladium et du platine du jour


Or et matières premières : valeur refuge en temps de crise ?

Pourquoi investir sur l’or ? Quels sont les facteurs de hausse de l’or ? Pourquoi investir dans l’or peut sembler particulièrement judicieux pour certains ? Retenez d’abord que l’or et les métaux précieux sont aussi des matières premières particulières dans le sens où il s’agit de valeur refuge, notamment l’or, qui durant des millénaires a servi de monnaie d’échange pour l’achat de biens et de services et qui, jusqu’aux accords de Bretton Woods, était l’actif sur lequel était adossé les principales monnaies. Il s’agit donc avant tout d’un actif tangible, qui rassure, et qui dans l’imaginaire collectif est associé à la richesse et véhicule un sentiment de stabilité (contrairement aux cours de Bourse qui fluctuent ou aux monnaies qui peuvent connaître l’inflation).

Il existe néanmoins des raisons de se tenir à l’écart de l’or, surtout à court terme où les investissements en or sont très spéculatifs. Nombreux sont les économistes ou grands investisseurs qui n’ont jamais été séduits par le précieux métal jaune. Pourquoi ne pas investir sur l’or ? L’or et les autres métaux précieux, qui sont en grande partie corrélés au précieux métal jaune, sont aussi des actifs financiers dont les cours évoluent et, contrairement aux actions qui sont des parts de sociétés cotées, ne sont pas productifs. C’est pourquoi John Maynard Keynes parlait de l’or comme d’une relique barbare et Warren Buffett estime que « l’or a deux gros défauts : il est inutile et improductif ».

Qui plus est, si vous conservez une once d’or pour l’éternité, vous aurez toujours une once à la fin. Reste que l’or rassure et qu’en temps de crise, lorsque tous les autres placements semblent risqués, de nombreux investisseurs se ruent sur ce métal, faisant grimper le cours de l’or. Le célèbre investisseur Warren Buffett lui-même en convient : « L’or est un moyen de parier sur la peur, et de temps à autre, cela a été un bon moyen de parier sur la peur. »

Investir or, argent, palladium et platine : notre étude 2024 des variations du prix de l’or et des métaux précieux sur 5 ans




Comme nous l’avons vu précédemment, il existe bien des facteurs qui permettent d’expliquer la hausse ou la baisse des cours de l’or et des autres métaux précieux. Et les fluctuations, bien réelles et parfois importantes, se succèdent. À l’heure actuelle, investir dans l’or est-ce rentable ? Découvrez l’évolution du cours des principaux métaux précieux depuis 5 ans.

Cours de l’or : hausse de + 69 % sur 5 ans

Graphique de l’évolution du cours de l’or sur 5 ans

(en $/ Oz, au 18 mars 2024)

Graphique evolution cours or sur 5 ans mars 2024

Source : ProRealtime Web

Le cours de l’or présente une variation haussière de + 69 % sur 5 ans (de mars 2019 à mars 2024). Du mois de juin 2020 au mois de mars 2024, le cours de l’or évolue dans un canal (ou trading range) compris entre 1 700 $ et 2 050 $. Pendant cette période, nous avons pu observer deux grandes phases de baisse : d’août 2020 à mars 2021, puis de mars 2022 à octobre 2022.

Depuis octobre 2023 et surtout durant le mois de mars 2024, nous avons pu observer le début d’une nette reprise de la hausse après plusieurs mois de baisse, avec un prix de l’once d’or qui dépasse les 2 000$ pour de bon. Alors que jusqu’à présent chaque tentative des prix de l’or d’aller casser la zone de résistance au-delà de 2 000 $ avait été suivie d’une période de baisse pour aller chercher la zone de support en bas du trading range, nous constatons maintenant que les prix de l’or semblent s’installer au-delà des 2 000 $.

Jusqu’à présent, l’année 2024 restera dans les mémoires pour être la période pendant laquelle le cours de l’or a atteint son plus haut historique. Si certains analystes anticipent un prix de l’or à 2 500 $ ou même à 3 000 $, il faudra être très prudent au cours des prochains mois car les traders sur l’or naviguent maintenant dans des eaux inconnues.

Il faudra suivre de près la géopolitique et la macroéconomie en 2024 pour conforter une position à la hausse ou à la baisse. Des facteurs comme l’utilisation d’une réserve d’or pour garantir l’émission d’une monnaie commune aux BRICS serait un élément catalyseur d’un retour de la tendance haussière. Les guerres et l’incertitude géopolitique sont aussi des éléments en faveur d’une hausse du prix de l’or, sans oublier la baisse des taux d’intérêt.

Au cours des 12 derniers mois, le cours de l’or a connu deux grosses baisses, suivies à chaque fois d’une vive reprise avec des prix allant chercher les plus hauts historiques.

Analyse graphique du cours de l’or depuis 1 an

(en $/ Oz, au 18 mars 2024)

Analyse graphique cours or depuis 1 an mars 2024

Source: ProRealtime Web

L’or est certainement le plus connu des métaux précieux. Mais qu’en est-il des autres métaux tels que l’argent, le palladium et le platine ?

Cours de l’argent : hausse de + 66 % sur 5 ans



Graphique de l’évolution du cours de l’argent sur 5 ans

(en $/ Oz, au 18 mars 2024)

Graphique evolution cours argent sur 5 ans mars 2024

Source: ProRealtime Web

Le cours de l’argent présente une variation haussière de + 66 % sur 5 ans (de mars 2019 à mars 2024). Comme l’or durant cette même période, le cours de l’argent a connu une hausse spectaculaire de mars à août 2020 (+ 132 %).

Si l’on peut constater que l’or est enfin sorti de son trading range, on ne peut pas en dire autant l’argent qui évolue globalement entre 27 $ et 20$ depuis le mois d’avril 2020.

Pendant l’année 2023, le cours de l’argent n’a pas affiché une tendance vraiment claire et franche, évoluant encore une fois dans un trading range. On peut notamment souligner deux périodes de forte hausse de l’argent en mars 2023 et récemment en novembre 2023, avec des hausses respectivement de +26 % et +14 %. Le prix de l’argent a fini l’année 2023 en légère baisse, de -5 %. Depuis la fin du mois de février 2024 jusqu’à aujourd’hui, le prix de l’argent (XAG) affiche une performance de +14,42 %, ainsi qu’une hausse de +10 % depuis le 1er janvier 2024.

Il sera nécessaire de surveiller les mêmes fondamentaux que ceux qui pourraient entraîner l’or dans une tendance haussière en 2024, à savoir la possible baisse des taux et/ou la situation géopolitique mondiale.

Analyse graphique du cours de l’argent depuis 1 an

(en $/ Oz, au 18 mars 2024)

Analyse graphique cours argent depuis 1 an mars 2024

Source: ProRealtime Web

Bien que les caractéristiques techniques de l’argent ne soient pas identiques à celles de l’or, ceux ayant investi sur l’argent devront quand même garder un œil sur les cours de l’or.

En ce qui concerne l’argent, l’utilisation industrielle est nettement plus importante que pour l’or. Un ralentissement économique, voire une récession, pourrait négativement impacter les cours de l’argent au profit des cours de l’or.

Contrairement à une croyance répandue, les cours de l’or et de l’argent ne se suivent pas toujours, comme on peut le voir ci-dessous avec le graphique de l’or contre l’argent.

Variation du cours de l’or vs variation du cours de l’argent

Variation cours or vs variation cours argent mars 2024

Source : TradingView et ProRealtime Web

L’argent est principalement utilisé pour la création des pièces de monnaie que nous utilisons au quotidien ainsi que pour la fabrication de bijoux. L’argent sert aussi par exemple dans les domaines de la photographie traditionnelle et de l’électronique.

Lire aussi notre guide Investir dans le pétrole en 2024

Cours du palladium : baisse de -30 % sur 5 ans



Graphique de l’évolution du cours du palladium sur 5 ans

(en $/ Oz, au 18 mars 2024)

Graphique evolution cours palladium sur 5 ans mars 2024

Source: ProRealtime Web

Le cours du palladium présente une variation baissière de -30 % sur 5 ans (de mars 2019 à mars 2024).

Deux phases de forte volatilité ont eu lieu durant ces 5 dernières années. On peut observer une première phase, qui a commencé en décembre 2019, avec une forte hausse du cours du palladium de + 55 % jusqu’en février 2020 ; immédiatement suivie entre février et mars 2020 par un repli brutal de plus de 45 % du cours du palladium ; ainsi qu’une deuxième phase débutant en décembre 2021 par une hausse soudaine du prix du palladium de + 105 % suivie d’une correction de – 73 % entre mars 2022 et janvier 2024.

Comme nous pouvons donc le constater, et le passé l’a prouvé de nombreuses fois, le palladium est un actif dont les mouvements peuvent être violents et soudains. De plus, le cours du palladium est en tendance clairement baissière depuis août 2022.

Après un pic à plus de 3 400 $ l’once de palladium, les cours de ce métal s’inscrivent dans une tendance baissière. S’il est difficile d’anticiper un retour de la hausse après plus de deux ans de baisse pour les prix du palladium, il faudra surveiller avec attention un retour des prix du palladium dans la zone des 1 000 $. En effet, cette ancienne zone de support datant d’avril 2018 pourrait faire office de résistance à la hausse, d’autant plus qu’il s’agit d’un prix avec un chiffre rond. En cas de hausse, le niveau de résistance qu’il faudra surveiller avec beaucoup d’attention est la zone des 1 650 $ (en rouge sur notre graphique précédent).

Pour l’instant, nous pouvons simplement constater que la zone de résistance à 1 000 $ a été atteinte et légèrement dépassée, mais que les prix du palladium ont connu un rapide repli après avoir échoué à casser franchement le niveau des 1 100 $.

Soulignons que la vigilance est de mise, et qu’il faudra faire attention aux fausses opportunités. Les plus de 24 mois de baisse que nous avons pu constater ne sont pas forcément le signe d’une opportunité d’achat, comme le célèbre adage le rappelle : « on ne rattrape pas un couteau qui tombe ».

Analyse graphique du cours du Palladium depuis 1 an

(en $/ Oz, au 18 mars 2024)

Analyse graphique cours Palladium depuis 1 an mars 2024

Source: ProRealtime Web

Le palladium est principalement utilisé dans l’industrie automobile pour les convertisseurs catalytiques des échappements afin de réduire les émissions polluantes, un secteur qui risque d’être en perdition avec les voitures électriques. Dans une moindre mesure, le palladium est utilisé en bijouterie (or blanc), en odontologie et en horlogerie.

La croissance marquée du cours du palladium au cours des dernières années est surtout liée à la montée en puissance des réglementations anti-pollution des véhicules votées par de nombreux pays ayant fortement dynamisé la demande.

Alors que le palladium est très utilisé dans la composition des pots d’échappement automobile, il faudra suivre avec attention l’évolution du secteur automobile en ce qui concerne la production de véhicules électriques, lesquels ne sont évidemment pas équipés de pots d’échappement. La tendance baissière pourrait d’ailleurs s’expliquer par les projets de lois visant à réduire ou interdire la vente de véhicules thermiques au profit des véhicules électriques.

Cours du platine : hausse de + 3 % sur 5 ans



Graphique de l’évolution du cours du platine sur 5 ans

(en $/ Oz, au 18 mars 2024)

Graphique evolution cours platine sur 5 ans mars 2024

Source: ProRealtime Web

Alors que le cours du platine présente une performance quasiment nulle (+3 %) sur les 5 dernières années, on constate une tendance baissière forte depuis le mois d’avril 2023, effaçant en grande partie la performance observée depuis le mois d’août 2022.

Pour espérer un retour de la hausse, il faudra que les cours du platine parviennent à casser la zone de résistance des 950 ou 1 000 $ (les deux lignes rouge en gras ci-dessus). En ce qui concerne le scénario baissier, il n’y a pas de raison de s’alarmer tant que les prix du platine s’échangent au-dessus de la zone de support (ligne verte sur le graphique ci-dessous).

Analyse graphique du cours du platine depuis 1 an

(en $/ Oz, au 18 mars 2024)

Analyse graphique cours platine depuis 1 an mars 2024

Source: ProRealtime Web

Tout comme le palladium, le platine est principalement utilisé dans l’industrie automobile pour les convertisseurs catalytiques des échappements. Dans une moindre mesure, le platine est utilisé en bijouterie et en constitution de certains matériels spécialisés, notamment dans le secteur médical.

Faut-il investir dans l’or et les métaux précieux en 2024 ?




Quand investir sur l’or ? Compte tenu des facteurs de hausse et de baisse des cours de l’or et des métaux précieux détaillés plus haut, des récentes fluctuations enregistrées et du contexte macro-économique actuel, faut-il investir dans l’or ou pas ? On peut en effet se poser la question : est-ce le moment d’investir dans l’or ? Est-il intéressant d’investir dans l’or aujourd’hui ?

Après une année 2023 dominée par les inquiétudes associées à la guerre entre la Russie et l’Ukraine ainsi que l’apparition d’autres conflits dans le monde (Chine vs Taïwan, conflit israélo-palestinien, attaque de l’Iran sur l’Irak, Arménie vs Azerbaïdjan), et dans un contexte économique très particulier, marqué par un ralentissement de l’économie en conséquence de l’inflation, l’or et les autres métaux précieux peuvent potentiellement être considérés comme des valeurs refuges.

L’augmentation des taux d’intérêts directeurs en 2022 n’ont pas joué en faveur de la hausse des prix de l’or, même si l’or est habituellement un outil d’investissement pour se protéger contre l’inflation. Depuis début 2023 et encore en ce début d’année 2024, les indices boursiers délivrent de belles performances. Rien donc qui puisse créer un sentiment d’inquiétude chez les investisseurs, pouvant les amener à se ruer sur l’or, si ce n’est le stress des investisseurs en raison d’un contexte géopolitique mondial de plus en plus inquiétant. C’est maintenant probablement ce dernier point qu’il faudra suivre avec vigilance, car les récentes hausses du prix de l’or font office d’indicateur de la peur.

De plus, le retour de l’inflation aux USA pousse les analystes à reculer la date d’une possible baisse des taux, un élément qui peut jouer en faveur d’une poursuite de la hausse du prix de l’once d’or.

Alors que de plus en plus de pays du monde entier boudent le dollar américain, la création d’une monnaie pour les échanges internationaux entre la Russie, la Chine, le Brésil et l’Inde devient une possibilité qui gagne en crédibilité. D’après certaines rumeurs, il serait possible que cette nouvelle monnaie utilise le système de l’étalon-or. Si cette rumeur venait à se confirmer, cela pourrait entraîner les prix de l’once d’or à ses plus hauts.

De plus, d’autres banques centrales ont annoncé la création de monnaies numériques adossées sur le prix de l’or, même s’il ne s’agit encore que de pays en voie de développement tels que le Zimbabwe.

Si les problèmes d’inflation sont en grande majorité derrière nous (en Europe en tout cas), les banques centrales n’ont pas encore amorcé la baisse des taux. Il ne faut donc pas crier victoire trop tôt. En effet, l’absence de baisse des taux démontre une situation encore fragile concernant les prix à la consommation. Il faut dire que le précieux métal jaune permet de protéger son capital contre l’érosion de la valeur de la monnaie à long terme, mais pas toujours contre une période d’inflation à court ou moyen terme.

Nous le répétons encore une fois, au-delà des problématiques d’inflation et de taux d’intérêt, c’est surtout la situation géopolitique actuelle qui est source d’inquiétude et qui anime un regain d’intérêt pour l’or auprès des investisseurs. Notons toutefois que la deuxième guerre mondiale fut une période pendant laquelle les cours de l’or n’ont fait que baisser, pour revenir au niveau équivalent à celui d’avant la grande crise de 1929.

Pour approfondir cette notion de valeur refuge de l’or, rempart contre les risques de récession, il peut être intéressant d’étudier les fluctuations des cours de l’or au cours des dernières récessions.

Graphique de l’évolution du cours de l’or depuis 1915

(en $ / Once)

Graphique evolution cours or 1915-2023

Source : Macrotrends.net

En premier lieu, il est important de notifier que, sur le très long terme, le cours de l’or évolue en tendance haussière (bien qu’il puisse être stagnant, voire en baisse sur de longues périodes telles qu’entre 1940 et 1970 où l’on retrouve des cours avoisinant les 300 $ l’once).

Ce graphique permet de mettre en évidence les phases de récession économique (zones grisées) durant lesquelles on constate une certaine volatilité du cours de l’or, souvent exprimée par une phase de repli, suivie d’une phase de retracement.

On peut également constater que l’or n’a pas présenté de hausses caractérisées durant ces phases de récession.

La croissance de long terme du cours de l’or s’est donc principalement effectuée lors de périodes non concernées par des phases de récession économique.

Toutefois, rappelons que sur le très long terme, le cours de l’or est haussier et que la raréfaction de la matière première devrait aussi jouer à plein et donc très probablement participer à une hausse du cours du précieux métal jaune, et dans son sillage, des autres métaux précieux.

Combien investir dans l’or et les matières premières ?




L’investissement dans l’or et les matières premières font partie des placements atypiques ou placements exotiques, au même titre que les placements dans l’art, le vin, la forêt, les crypto monnaies, les montres, les voitures de collection, etc. Qu’il s’agisse d’investir dans l’or ou dans le bitcoin, d’investir dans l’or ou l’argent, d’investir dans l’or ou le platine, vous devrez absolument consacrer à cet investissement une part très limitée de votre patrimoine.

De manière générale, les placements atypiques qui se caractérisent par une absence de rendement intrinsèque sont des investissements basés sur la spéculation. Les plus averses au risque ne devront donc pas consacrer plus de 5 % de leur patrimoine à ce type de placement. Les moins averses au risque pourront aller jusqu’à 10 % de leur patrimoine, tous placements atypiques confondus. Si vous possédez à la fois des crypto-monnaies, deux voitures de collection et de l’or, la valeur de la totalité de ces placements ne devrait pas excéder 5 % à 10 % de votre capital global.

Vidéo : comment et où acheter l’or, l’argent et autres métaux précieux ?

Vous vous demandez comment investir dans l’or et l’argent ? Il n’est pas forcément évident de savoir comment investir sur l’or et autres métaux précieux, l’investissement en direct dans l’or physique apportant son lot de contraintes. Découvrez comment investir dans l’or en 2024 au travers de trois solutions, allant de la plus basique à la plus sophistiquée.

Investir dans l’or physique auprès de boutiques et sites spécialisés

Vous vous demandez peut-être où investir dans l’or physique via l’achat de lingots ou pièces d’or ou d’argent physique, comme par exemple le Napoléon, pièce de référence dont le prix s’est envolé lors du 1er semestre 2020. Cette pièce de monnaie d’or française de vingt francs contenant 5,805 grammes d’or pur, créée le 28 mars 1803 par le Premier Consul Napoléon Bonaparte, a vu sa demande croître de 30 % au début de l’année 2020. Les lingotins de 5, 10 et 15 grammes, eux, ont vu leur demande multipliée par deux à quatre sur la même période. Le lingot de 1 kg, composé d’or fin qui pèse en réalité entre 995 grammes et 1005 grammes a vu sa cote s’envoler sur le long terme, passant d’environ 9 000 euros au début des années 2000 à plus de 61 000 euros aujourd’hui.

Pour acheter de l’or physique, qu’il s’agisse de pièces, lingotins ou lingots, il existe des boutiques spécialisées, physiques ou digitales, comme par exemple la plateforme d’investissement Or.fr ou Aucoffre.com. Ces sites proposent d’acheter de l’or ou de l’argent sous différentes formes (1 once, 1 gramme, 10 grammes, etc.).

Pour les Parisiens, la boutique Cookson, est l’un des principaux fournisseurs des bijoutiers en France. Mais il y a aussi dans toute la France une multitude d’autres boutiques indépendantes qui proposent de l’achat vente, d’argent ou d’or physique.

Il est également possible de commander des lingots d’or auprès de certaines agences bancaires. Dans ce cas, il faut le demander directement à votre conseiller ou bien au guichet.

Avec l’achat d’or physique, se pose bien sûr la question du stockage des pièces et lingots d’or : coffre scellé à votre domicile, en banque, ou autre solution de stockage via des sociétés indépendantes du système bancaire proposées par les sites d’investissement sur l’or ? Sachez que chacune de ces solutions a ses avantages et inconvénients. À votre domicile, il existe toujours un risque de vol, et en ce qui concerne les coffres en banque, la tendance des agences bancaires est à la réduction des créneaux horaires d’ouvertures, voire la suppression de certaines agences. Sans compter que cette solution présente un coût.

Le stockage de l’argent risque de poser des problèmes d’espace aussi car un investissement de 5 000 euros en XAG représente plus de 5 kg.

Pour les autres métaux précieux tels que le platine ou le palladium, il est plus rare d’en trouver en direct car souvent réservés aux professionnels.

L’achat d’or physique, ou d’autres métaux précieux en direct, est le plus souvent pratiqué par les investisseurs « bon père de famille » qui, dans une optique de sécurisation de leur capital et de diversification de leurs avoirs, se tournent vers cette valeur refuge qui a fait ses preuves sur le très long terme. L’investissement dans l’or physique convient particulièrement aux profils défensifs, voire équilibrés, qui souhaitent investir sur le long terme.

Investir dans l’or papier auprès des banques et courtiers en ligne




Comment investir dans l’or papier ? Quelles solutions pour miser sur le cours de l’or ou d’autres métaux précieux sans pour autant acheter (et conserver) des pièces ou lingots ? En ce qui concerne l’or papier (l’or en Bourse), les supports les plus souvent utilisés par les investisseurs moyen long terme sont les certificats et les ETC, produit similaire aux ETF ou trackers.

Ces ETC gérés passivement reproduisent les variations du cours de l’or. Vous pourriez détenir ce type d’actifs sur un compte titres proposé par une banque ou un courtier Bourse, voire certaines assurances vie au travers des supports en unités de compte. À titre d’exemple, le certificat 100 % Or BNP Paribas (Isin : NL0006454928) a pour but de reproduire les variations du cours de l’or. Sa croissance sur 5 ans est de + 59 %. Concernant les trackers, vous pourriez par exemple opter pour Gold Bullion Securities qui présente l’avantage de posséder des stocks d’or physiques adossés (son code Isin est GB00B00FHZ82). Sa variation sur 3 ans est de + 38 %. Mais vous pouvez aussi investir dans l’or via des parts de fonds gérés activement comme des OPCVM par exemple.

Les trackers et fonds d’investissement sont particulièrement recommandés pour les investisseurs équilibrés possédant une aversion au risque moyenne et un horizon d’investissement moyen-long terme.

Pour le trading de l’or et des autres métaux précieux comme l’argent, le platine ou le palladium, il est aussi possible d’investir dans l’or papier ou l’argent papier ou tout autre métal précieux par l’intermédiaire de produits dérivés. Il sera alors possible de parier sur la hausse ou sur la baisse des cours, grâce à des produits de Bourse comme les turbos, les warrants et les ETP. En outre, vous pourrez multiplier vos gains en bénéficiant de l’effet de levier. Mais attention, ce dernier joue dans les deux sens et vous pourriez ainsi certes multiplier vos gains mais aussi potentiellement vos pertes.

Par exemple, si vous investissez sur l’or via un produit dérivé en anticipant une baisse et avec un effet de levier de 3, si le cours de l’or baisse de 3 %, votre produit dérivé grimpe lui de 9 % (3X3). En revanche, si le cours de l’or monte de 2 %, le cours de votre produit dérivé baisse lui de 6 % (2X3). Ces produits complexes et risqués sont destinés aux investisseurs avertis, présentant une faible aversion au risque, et ne doivent être envisagés que pour un investissement sur le court terme.

Il faut rester vigilant avec l’argent et l’or papier. Les contreparties d’or physique adossées aux quantités d’or financier proposées ne sont pas obligatoires. Et donc, en cas de faillite d’un émetteur, l’investisseur peut potentiellement tout perdre. Il faut donc privilégier les grands émetteurs suivis par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).

Consulter également notre article 7 investissements rentables en 2024

Investir dans l’or en Bourse via les actions des sociétés du secteur

Comment investir dans l’or en Bourse ? Il est en effet possible d’investir sur l’or ou d’autres métaux précieux en se positionnant sur le marché actions. Ainsi, on peut tout à fait investir dans l’or ou les métaux précieux en choisissant de devenir propriétaire de parts de sociétés qui ont pour activité l’exploitation minière de ces métaux, en achetant leurs actions en Bourse.

Les rapports techniques des valeurs cotées en Bourse sont souvent complets et permettent d’analyser les stocks, les niveaux de production, le coût de revient, et la durée de vie des actifs miniers. Mais attention, ce type d’investissement nécessite de bien comprendre les rapports des sociétés et il est notamment très important de maîtriser la lecture des bilans et le calcul des principaux ratios financiers pour effectuer un stock picking sélectif.

Il sera ainsi nécessaire de privilégier les actions des sociétés minières cotées en Bourse habituées aux bénéfices réguliers et de privilégier les sociétés de taille conséquente, gage de sécurité, notamment si le cours de l’or ou des autres métaux précieux venait à chuter. Le niveau d’endettement ainsi que la valeur des actifs peuvent aussi être des éléments clés pour le choix d’actions de sociétés minières bien valorisées.

Ce type d’investissement est recommandé pour les profils équilibrés à offensif, ayant un horizon d’investissement moyen-long terme.

Consulter également notre guide Trading : comment devenir un trader bourse ?

Investir dans l’or via des crypto monnaies indexées sur le cours du précieux métal jaune




Il est même possible depuis quelques années d’investir dans l’or via le marché des crypto-monnaies. En effet, les stablecoins sont des monnaies virtuelles dont l’objectif est de répliquer le cours d’un sous-jacent donné. Le plus souvent, il s’agira d’une autre crypto monnaie, mais aussi d’une devise (dollar par exemple) ou bien encore d’une matière première. C’est ainsi que de nombreuses crypto monnaies répliquent le cours de l’or. On peut notamment citer Tether Gold ou Pax Gold.

Ces cryptos actifs présentent un moyen original d’investir sur l’or. Elles permettent d’apporter diversification et stabilité à un portefeuille de crypto monnaies traditionnellement très volatil. Les stable coins permettent également de sécuriser les gains engrangés via d’autres cryptos actifs aux cours plus chahutés.

Ce type d’investissement est recommandé pour les profils offensifs et avertis, ayant un horizon d’investissement moyen long terme.

Découvrir aussi notre article 10 crypto monnaies à suivre en 2024

Comparatif courtier en ligne et banque pour investir dans l’or et les métaux précieux

Top courtiers en BourseLes offres du momentVoir offres
etoroToutes les actions, 0 % commission + 10 ans de crypto-trading et ce n’est pas terminé. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
courtier-Freedom-24Jusqu'à 20 actions en cadeau avec Freedom 24 en avril 2024. Votre capital est assujetti à un risque*Découvrez
Interactive BrokersInvestir en toute confiance dans des actions, options, contrats à terme, devises, obligations et fonds sur 150 marchés mondiaux. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
courtier-bourse-directA partir de 0,99€ l'ordre de Bourse + frais de transfert remboursés et formation gratuite. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-saxo-banqueNouveaux tarifs ultra-compétitifs : 0,08% sur les actions françaises et américaines + Saxo Turbos à 0€ + 4% d'intérêts sur les liquidités. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-trade-republic4% d'intérêts sur vos liquidités + investissez à partir d’1€ sur les actions, ETF, plans d’investissement programmé, cryptos et produits de bourse. Risque de perte en capital*Découvrez
courtier-degiro1€ de commission de courtage sur des actions françaises, américaines et ETF. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
xtbInvestissez dans les actions avec 0% commission. Risque de perte en capital*Découvrez
easybourseJusqu’à 1 000€ de frais de courtage offerts + remboursement des frais de transfert X2 + ProRealTime offert. Risque de perte en capital*Découvrez
fortuneoFrais de courtage sur 100 ordres offerts. Investir comporte un risque de perte*Découvrez
logo-boursobank-banque Frais de transfert remboursés + à partir de 0€ l'ordre de Bourse avec Boursomarkets. Investir comporte un risque de perte*
Découvrez
*Voir conditions sur le site.

Quelques questions sur investir dans l’or ?

Comment investir dans l’or ?
L’investisseur a le choix entre plusieurs options : l’achat d’or physique (lingot, lingotin, pièces, etc.), l’investissement dans l’or papier via un courtier en Bourse comme Degiro, Saxo Banque ou Boursorama qui proposent des produits dérivés dont le sous-jacent est l’or. Il est aussi possible d’investir indirectement dans l’or via l’acquisition d’actions de sociétés aurifères en Bourse.

Pourquoi investir dans l’or ?
Considérée comme valeur refuge, l’or est un excellent moyen de se prémunir de l’inflation et des dévaluations monétaires. En raison de sa raréfaction, l’or devrait également être en tendance haussière sur le très long terme. Attention toutefois, les crises financières ne sont pas toujours synonymes de hausse pour le précieux métal jaune.

Quand faut-il investir dans l’or ?
L’or, étant la valeur refuge par excellence, est un actif traditionnellement acheté en période d’incertitude, quand la peur prend le pas sur les fondamentaux et que la volatilité s’accentue. Notons cependant que le cours de l’or peut aussi baisser en période de crise, comme ce fut le cas en 2008, car les investisseurs souhaitent retrouver leurs liquidités.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.