Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Investissement ou Trading : quelle stratégie choisir ?

Investissement ou Trading : quelle stratégie choisir ?




Certaines personnes débutent en Bourse avec l’ambition de gagner beaucoup d’argent rapidement, et si possible sans trop d’efforts. Ce sont donc les sirènes du Trading qui attirent ces nouveaux arrivants. Pourtant, cette vision du trading est loin d’être juste.

De plus, l’investissement long terme offre également de belle opportunité même s’il faudra s’armer de patience.

Les inconvénients du Trading discrétionnaire 

inconvenients-trading-discretionnaire

Analyse Technique et pourcentage de perdants

Le trading est avant tout une activité à risque et penser que faire de beaux graphiques avec de beaux indicateurs va nous rendre riche en quelques mois est une chimère. Je ne m’attarderai pas dans cet article sur ce style de trading et d’analyse auquel je ne crois que très peu.

En prenant simplement un peu de recul, un double constat me semble implacable :

La volatilité est-elle votre alliée ?

Enfin un dernier point concernant le trading discrétionnaire (passage d’ordre manuel), vous entendrez souvent dire que la volatilité est votre alliée, c’est en réalité exactement l’inverse. Admettons que vous tradez avec 100 000€ et que votre taux de réussite soit de 50 % pour un gain en pourcentage équivalent à vos pertes.

Je veux vous montrer ici à quel point la volatilité peut jouer contre vous.

Si votre premier trade est perdant de – 10 % et que sur le trade suivant gagne + 10 %, pensez-vous que vous seriez revenu à l’équilibre ? En réalité vous avez perdu 1 000€ !

-10 % de 100 000€ = -10 000€ de pertes, vous reprenez donc votre prochain trade avec 90 000€ puis vous gagnez +10 % soit un gain de +9 000€. Solde des 2 opérations = une perte de -1 000€.

Je vous laisse faire le calcul si la volatilité passe de 10 % à 20 %. Vous serez surpris !

Ci-dessous un graphique qui illustre à quel point l’accroissement de la volatilité peut être dévastatrice pour votre argent.

Impact de l’évolution de la volatilité sur une portefeuille de 100 000 euros

Investissement ou Trading image 1

La Trading algorithmique, la solution ?




Maintenant que les choses sont dites je vous propose de parler d’un style de trading auquel je crois davantage : le trading algorithmique.

Pour ceux qui savent programmer ou qui ont l’envie d’apprendre à programmer, alors s’ouvre une autoroute d’opportunités car les marchés sont aujourd’hui gouvernés par les programmes algorithmiques.

L’avantage des Backtests

Le plus gros avantage de ce type de stratégie est, à mon sens, lié au fait de pouvoir vérifier si elle est capable de générer de la performance dans le temps grâce à ce que l’on appelle les backtests.

Évidemment, un backtest seul ne veut rien dire et il existe toute une série de tests additionnels à mettre en place afin de valider la pertinence de la stratégie, mais ce n’est pas l’objet de cet article.

Ainsi, les programmes algorithmiques permettent de valider si une stratégie fonctionne, ou du moins si elle aurait fonctionné, ce que ne permet pas de faire le trading discrétionnaire (trading manuel).

La stratégie va pouvoir être vérifiée en visualisant comment elle se serait comportée au cours des 5, 10 ou 15 années précédentes.

Pour vous donner un ordre d’idée, voilà à quoi correspond un backtest mettant en avant la courbe de performance (le backtest donc) qui permet de savoir comment aurait performé la stratégie, ici développée entre 2012 et aujourd’hui (janvier 2022).

C’est ainsi qu’utiliser une telle stratégie permet de trader en confiance à la différence du trading discrétionnaire :

Simulation d’une stratégie de trading (backtest)

Investissement ou Trading image 2

Éviter le stress et les émotions avec le trading automatique

Le trading algorithmique permet d’éviter tout biais psychologique dans ses décisions, il permet d’intervenir sur une multitude d’actifs simultanément, 24h sur 24, beaucoup plus rapidement que n’importe quel être humain et en évitant le risque d’erreurs.

Enfin, il évite toute la partie de stress qui consiste pour un trader manuel à rester des heures derrière ses écrans à attendre un signal qui n’arrive pas…

Consulter également notre article Trader sans stress

Devenir trader programmeur  

Si vous êtes intéressé par ce type de trading il est évident que si vous avez un bagage en programmation informatique de type C, C sharp, C++, Python, cela vous aidera beaucoup. Si vous souhaitez développer des modèles dit « quantitatifs », la maîtrise de « R » sera également une aide précieuse.

Si vous n’êtes pas issu de ce type de formation mais que vous souhaitez développer des compétences dans ce domaine, il existe des écoles spécialisées. Mais vous pourrez aussi vous former au travers de programmes de formation que vous trouverez sur Internet.

Attention quand même, avoir les capacités de programmer ne vous permettront pas nécessairement de développer des bons algorithmes. Ainsi, si vous souhaitez tenter de développer des algorithmes robustes, il vous faudra lire, lire, lire et relire ! Et le plus souvent en anglais car c’est dans la langue de Shakespeare que l’on trouve les meilleurs ouvrages en la matière.

Il faudra développer à la fois les compétences d’un excellent programmeur mais aussi les compétences d’un excellent trader/financier.

Devenir un trader à succès ou opter pour l’investissement ?




Donc, vous l’aurez compris pour être un trader chevronné, ma position est d’éviter le trading manuel et de vous focaliser davantage sur le trading algorithmique mais pour lequel cela peut être un long chemin de croix.

Le gros avantage de l’investissement, c’est que votre première source d’enrichissement provient de l’argent de votre activité professionnelle. L’investissement sera alors le moyen de vous créer un capital puis le faire grossir.

Vous ne serez donc pas subordonné aux résultats de vos placements puisque vous aurez une source de revenus certaine. C’est ce qui vous permettra de vivre avec un stress bien moins important que celui procuré par le trading qui est une activité à temps plein, notamment pour le trading manuel.

Trading vs Investissement




« Avant d’aller plus loin je vais faire un parallèle avec le trading. »

Admettons que vous soyez un très bon trader et que vous êtes en mesure de battre le marché ce qui est très rare puisque 95 % des gérants dans le monde sous performent leur indice de référence.

Sur l’année 2021, le S&P 500 a fait à peu près +27 % de performance… vous auriez donc battu cette performance en réalisant +30 %, ou même 40 % (soit l’équivalent des meilleurs hedge funds du monde) !

Note : rappelons que les années ou le S&P500 atteint de telles performances ne sont pas la norme et que notre scénario est donc ici très optimiste.

Maintenant amusons nous à comparer (sans prise en compte de la fiscalité) avec une personne qui tire ses revenus de son travail pour un montant mensuel net de 2 500€.

Il aura donc gagné 30 000€ à la fin de l’année.

Les revenus du Trader

Ce qui veut dire que si vous souhaiter obtenir le même revenu que cette personne qui travaille avec le Trading, il faudra réaliser +30 % de performance avec un capital de trading d’un minimum de 100 000€.

Cela implique donc 3 choses :

  • disposer d’une épargne de 100 000€ en cash disponible ;
  • prendre le risque de perdre une grosse partie, voire la totalité de cette épargne, ce qui n’est pas le cas du travailleur qui lui engrange des revenus de façon certaine grâce à son travail ;
  • être capable, chaque année de non seulement battre le marché mais aussi d’afficher une performance de 30 % chaque année, ce qui sera encore plus difficile lorsque le marché (comme c’est généralement le cas) affichera des performances bien moindre que celles de 2021.

Et inutile de préciser que je n’aborde même pas le stress lié à l’activité de trading.

Les revenus de l’investisseur

Maintenant, prenons le cas de la personne qui, au travers de son activité professionnelle, a perçu des revenus pour 30 000€ et qui les place sur des supports d’investissements diversifiés à 8 % (il en existe beaucoup, encore faut-il les connaître), soit un supplément de revenus de 2 400€ la première année mais davantage l’année d’après s’il les réinvestit.

Évidemment, vous allez me dire que cette personne doit se nourrir, se loger, etc., ce qui vient amputer ses 30 000€ de revenus. Oui c’est vrai !!! Mais pour notre ami trader c’est pareil.

Restons donc sur cet exemple simple afin de mieux comprendre avec une bonne comparaison.

Regardons la création de richesse au bout de 20 ans :

Graphique rendement réinvesti à 8%

Investissement ou Trading image 3

Admettons maintenant qu’à partir de l’année 2, cet investisseur parvienne à épargner la moitié de son salaire chaque année soit 15 000€ en les plaçant à 8 % et qu’il utilise le reste pour vivre.

Notons que notre scénario est conservateur puisqu’il part du principe que la personne ne percevra pas d’augmentation de salaire en 20 ans ! Mon dieu mais dans quelle entreprise travaille-t-il ?

Graphique rendement réinvesti à 8% + épargne

Investissement ou Trading image 4

On se rend compte avec cette simulation que notre investisseur sera presque millionnaire dans 20 ans.

Désormais, partons du principe qu’au début de votre activité de trading vous disposiez de 30 000€ seulement (comme l’investisseur qui les a gagnés par son travail). Il vous faudrait réaliser une performance annualisée de 18, 03 %, et cela chaque année pour parvenir au même résultat dans 20 ans et atteindre environ 826K€.

Trader compte propre ou investisseur disposant d’un revenu : quel profil privilégier ?




Connaissez-vous la performance annuelle moyenne générée par Warren Buffett depuis le début de sa carrière, qui soit dit en passant est un des plus grands investisseurs de tous les temps, à la tête de plusieurs centaines de milliards de dollars sous gestion ? Le rendement annualisé de Warren Buffet est autour de 19,5 % par an.

Si vous êtes un génie et que vous pensez pouvoir battre Warren Buffet (ou au moins faire presque pareil que Warren Buffet), non pas sur un an mais chaque année pendant 20 ans, je dis pourquoi pas …

Cependant, même si je ne doute pas que sur cette planète il y ait des génies avec (pourquoi pas) une concentration plus forte en France, j’ai quand même le sentiment qu’il y a une probabilité légèrement plus élevée de parvenir à gagner 2 500€ par mois au travers de son travail que de battre Warren Buffett chaque année pendant 20 ans !

Donc que faire ?

En conclusion et vous l’aurez déjà compris, si vous avez la possibilité de développer votre patrimoine grâce aux revenus de votre travail en élaborant une stratégie de placements de qualité (assurance-vie, PER, immobilier…) vous vous assurerez moins de stress, éviterez de mettre en péril votre argent et pourrez même envisager d’être millionnaire d’ici 20 ans avec un salaire de 2 500€ par mois !

Chacun pourra bien-sur choisir la voie qui lui convient mais capitaliser au fur et à mesure offre un bien meilleur retour sur investissement quand on prend en compte le temps et l’énergie pour y parvenir. Se professionnaliser dans le temps algorithmique peut aussi être une bonne alternative, mais il faudra aussi prendre en compte le temps et le coût de formation à ajouter dans la balance des avantages et inconvénients.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.