XTB : investissez dans les actions avec 0% de commission. Risque de perte en capital*
Comment trader le Bitcoin en cette fin d’année 2022

Comment trader le Bitcoin en cette fin d’année 2022

Depuis sa création, le Bitcoin (BTC) a su intriguer puis séduire les investisseurs. Effet de mode ? Véritable révolution ? Actif spéculatif ? Monnaie en devenir ? Ce sont des questions qui se posent encore au sujet de cette monnaie nouvelle et de tout l’univers qui l’entoure. Néanmoins, il est facile de remarquer à quel point la crypto monnaie en général et le Bitcoin en particulier ont séduit un large public depuis 2011, et plus particulièrement ces dernières années. Mais alors, comment trader le Bitcoin en cette fin d’année 2022 ?

Analyse Bitcoin : quel est l’état des lieux technique du BTC ?

Analyse graphique du Bitcoin qui teste une zone de support clé

analyse bitcoin weekly

Source : ProRealtime

Visible ci-dessus sur un graphique en base hebdomadaire, les cours du Bitcoin restent inscrits dans une véritable dynamique haussière de long terme. Les phases de hausse donnant chaque fois suite à des phases correctives intermédiaires, comme on a pu le voir après les sommets de novembre 2013 puis de décembre 2017. On peut par ailleurs envisager un large canal ascendant en place depuis ce premier sommet de 2013 ; canal dont la borne inférieure a été testée lors du fameux point bas des marchés en mars 2020 (point bas généré par le début de la crise sanitaire). À la suite de ce « bottom », le Bitcoin a retrouvé sa dynamique haussière, avant de venir se heurter à deux reprises sur une zone de résistance devenue majeure autour des 65 000$, en avril puis novembre 2021.

Dès lors, c’est un nouveau canal de plus court terme qui s’est formé, quasi horizontal, canal dont la cassure baissière en mai dernier a engendré un potentiel correctif qui a vu le cours du Bitcoin repasser sous les 20 000$, avant de venir tester à nouveau à plusieurs reprises la borne inférieure du canal de long terme en question.

Or, aujourd’hui, le cours du Bitcoin est en plein test de ce support clé situé autour des 18 000$. Et ce test sera déterminant pour la suite des événements.

Cette vue d’ensemble nous permet de faire l’état des lieux suivant : pour le moment, le BTC reste dans ce fameux canal, dont la borne de soutien est sous très forte pressions. Aussi, la franche cassure de cette zone de support majeur serait de très mauvais augure, et on devra viser dans un premier temps le prochain seuil en « overlap » sur les 12 000$ (sommets de l’été 2019 et de l’été 2020). Si ce palier venait lui aussi à céder, il n’y aurait alors plus aucun niveau technique avant l’objectif situé autour des 3 820$ pour le BTC (soit le point bas du Covid en mars 2020).

Alternativement cependant, il faudra attendre un passage au-dessus de la zone d’overlap des 32 500$ avant d’envisager une reprise plus pérenne. Un retour sur la fameuse résistance des 65 000$ sera alors envisagé, en amont d’une éventuelle accélération vers l’objectif psychologique des 100 000$ le Bitcoin.

Quels facteurs influencent la valeur du bitcoin ?

S’il y a bien une chose primordiale à savoir sur le Bitcoin, c’est qu’il est extrêmement volatil. Son prix peut vite être influencé par différentes variantes : l’offre, la capitalisation boursière, la couverture médiatique, la capacité à se fondre dans l’infrastructure traditionnelle, mais aussi tout évènement clé (changement dans les règlementations, faille de sécurité…), voire un tweet d’Elon Musk, trublion en la matière. Ainsi, le trader qui n’utilise que le trading « spot » à moyen/long terme, a tout intérêt à suivre de très près l’actualité. Un autre type d’investisseur concerné est le HODLER, terme dérivé de holder à la suite d’une faute de frappe d’un membre d’un forum en 2013. Ces personnes-là sont convaincu de la révolution que peut apporter la crypto monnaie sur le plan fondamental et sont peu sensibles aux variations journalières de celui-ci, leur objectif : le long terme.

Le Bitcoin reste aussi corrélé à l’économie réelle, et plus particulièrement au secteur technologique. En effet depuis le début de l’année nous avons vu différentes corrélations se répéter entre le Nasdaq et la crypto phare. Les investisseurs en actions ou en crypto monnaies restent très sensible à la guerre en Ukraine ou encore la politique monétaire des banques centrales. Il est donc fortement conseillé de suivre l’actualité économique en général et non seulement l’actualité liée aux crypto monnaies.

corrélation bitcoin action

Source : Bloomberg

Les méthodes pour trader le bitcoin

Il y a deux principales approches pour trader le Bitcoin :

  • le trading Bitcoin basé sur les fondamentaux, qui donne des positions tenues sur des durées relativement longues et basées sur le sentiment du marché et les annonces économiques ;
  • le trading Bitcoin basé sur l’analyse technique, souvent plus agressif, plus court dans le temps et utilisant divers dérivés à effet de levier.

Quelle stratégie pour trader le Bitcoin jusqu’à la fin de l’année ?

De plus, il y a différents types de stratégies de trading applicables pour le Bitcoin.

Le Swing Trading

Ce type de stratégie de trading consiste à prendre des positions sur le Bitcoin sur le long terme, souvent sans levier ou avec un très faible levier.

Le Day Trading

Ce style de trading consiste à garder une position sur le Bitcoin sur une journée au maximum.

Le Scalping

Avec ce type de trading, il s’agit de faire des trades sur le Bitcoin sur de très courtes périodes à de nombreuses reprises. C’est un type de trading plus compliqué que les deux autres, et il est déconseillé aux traders débutants

Selon les attentes de chacun, il est important de bien choisir quel type de stratégie de trading est le plus approprié et de s’y entraîner jusqu’à en avoir une maîtrise suffisante.

Quels outils pour trader efficacement le Bitcoin ?




Afin de comprendre le trading du Bitcoin, il semble important d’en connaître les possibilités offertes par les différents outils et dérivés en place sur cet actif. Car s’il est beaucoup utilisé comme « valeur refuge », il est aussi de plus en plus utilisé comme actif spéculatif. Les produits dérivés peuvent être utilisés pour se couvrir contre les risques liés aux larges variations de prix dont fait preuve le Bitcoin. Ils sont également largement utilisés pour profiter d’effets de levier, couplés à une volatilité bien plus importante que les actifs traditionnels disponibles sur les marchés et à la possibilité de parier autant à la hausse qu’à la baisse.

Le trading « spot » est l’outil le plus simple à disposition pour trader le Bitcoin. Il s’agit simplement d’achat et de vente sans condition ni levier particulier, possible sur n’importe quelle plateforme spécialisée en crypto monnaies.

Le « stacking » est aussi un outil populaire chez les adeptes du Bitcoin et autres crypto monnaies. C’est un procédé visant à immobiliser une monnaie en échange d’un rendement annuel, fixe la plupart du temps.

Il y a aussi, pour une grande partie des investisseurs, les CFD (« Contract For Difference »). Ce sont, comme leur nom l’indique, des « contrats » (sous forme de « paris ») qui permettent de jouer sur les mouvements de cours d’un sous-jacent sans avoir à le détenir. Se positionner en « long », c’est-à-dire à l’achat, permet de profiter d’une hausse, mais implique d’être pénalisé en cas de baisse. À l’inverse, se positionner en « short », c’est-à-dire à la vente, permet de profiter d’une baisse, mais implique d’être pénalisé en cas de hausse. Ce sont des « produits » à levier, permettant de n’utiliser qu’une partie de son capital pour une exposition totale aux marchés. Les gains en sont donc décuplés, mais les risques de perte également. Ce sont des produits considérés comme très risqués.

Analyse Bitcoin : ce qu’il faut suivre d’ici la fin de l’année 2022




Entre l’achat de Bitcoin par des institutionnels tels que Tesla ou MicroStrategy, la possibilité de payer directement en crypto monnaies grâce aux moyens de paiement fournis par des platefomes d’exchange, Goldman Sachs qui accepte des prêts avec du Bitcoin en collatéral ou encore l’utilisation du Bitcoin comme monnaie au Salvador, il est clair que l’écosystème des crypto monnaies n’a pas fini de nous surprendre et de s’adapter à la finance « traditionnelle ». S’informer sur les différents moyens et méthodes pour trader ces actifs semble presque obligatoires pour quiconque tenant à saisir de nouvelles opportunités sur les marchés.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.