Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Zoom sur l’EUR/USD et les moyennes mobiles

Zoom sur l’EUR/USD et les moyennes mobiles




XTB France fait un point sur le contexte macro de l’euro/dollar et sur un indicateur technique incontournable du trading. Aujourd’hui, les moyennes mobiles.

L’essoufflement de la croissance et l’inflation faible frappant la zone euro depuis plusieurs mois contraint plus que jamais la Banque centrale européenne – BCE – à agir en faveur de la reprise économique. Or, il est particulièrement compliqué pour la BCE d’agir au moment où l’excédent courant de la zone euro entrave ses marges de manœuvre. Signe des tensions au sein de la BCE, même la très orthodoxe Bundesbank a confirmé il y a quelques jours qu’elle surveillait de près le niveau de l’euro, malgré sa récente baisse de 2,5% suite à la dernière réunion de la politique monétaire du 8 mai dernier.

La BCE ne cherche pas véritablement à soutenir la compétitivité au sein de la zone euro via une dépréciation voulue et contrôlée de l’euro (comme a appelé à le faire Manuel Valls). « Sauver les meubles » semble une formule plus adéquate pour illustrer la situation. La semaine dernière, Jean-Claude Juncker, le candidat de centre droit à la présidence de la Commission européenne a par ailleurs affirmé qu’il agirait sur la valeur de la devise unique en cas de niveau jugé trop élevé, pénalisant de fait l’activité économique régionale.

En agissant sur sa politique monétaire, la Banque pourrait au moins modifier les écarts de rémunération entre l’euro et les autres grandes devises monétaires mondiales ; de quoi alimenter les spéculations quant à une possible baisse de 10 à 15 points de base de ses taux directeurs à l’occasion de la prochaine réunion de politique monétaire du 5 juin.

Analyse Technique EUR/USD

Zoom sur l’EUR/USD et les moyennes mobiles

Maintenant que la zone technique essentielle des 1,3730-1,3670 est rompue, la poursuite de la baisse semble compromise. L’objectif des 1,3670 a été atteint et actuellement, les acheteurs se battent pour maintenir le prix au-dessus de 1,3700 : niveau de retracement de Fibonacci à 100%.

Selon la théorie des vagues d’Elliott, toute la récente baisse semble seulement une partie mineure d’une grande correction irrégulière ABC. Nous pouvons donc tabler sur un rebond vers 1,3770, voire 1,3860. Seul un fort mouvement sous 1,3650 remettrait en cause ce rebond, au profit d’une cible à 1,3500.

Précisons tout de même quelques cibles à court terme, avant d’atteindre les niveaux évoqués ci-dessus. Les deux premières cibles à l’achat en cas de dépassement des 1,3700 se situent à 1,3720 et à 1,3735. En cas d’invalidation du schéma haussier, les deux premières cibles à la vente sont distinguées à 1,3640 et à 1,3620.

Les moyennes mobiles (première partie)

Zoom sur l’EUR/USD et les moyennes mobiles

La technique des moyennes mobiles a su parfaitement résister à l’usure du temps. Ce succès tient essentiellement à la simplicité de cette formule qui se révèle d’une application particulièrement souple. La moyenne mobile utilisée par les analystes techniques est en effet un indicateur qui calcule la valeur moyenne des cours sur une période de temps donnée.

A la différence d’une moyenne historique qui prend en compte tous les prix depuis la première cotation d’un titre, la moyenne mobile est toujours établie avec le même nombre de données. Le terme « mobile » veut dire ici qu’on fait les calculs non pas sur la série statistique entière (depuis la première cotation), mais sur une « fenêtre mobile ».

Avant de calculer une telle moyenne, il faut donc déterminer le nombre d’observations (heures, jours, semaines…) que l’on veut intégrer dans son calcul. Prenons l’exemple d’une moyenne mobile arithmétique à 5 jours (SMA). Celle-ci est égale à la somme des cinq derniers cours de Bourse, divisée par 5. Le terme « mobile » tient au fait que seuls les 5 derniers cours de clôture sont pris en compte.

Pour obtenir la moyenne mobile du lendemain, il suffit de retrancher le cours d’il y a 5 jours et d’y ajouter celui du lendemain, puis de diviser le tout par 5. Il convient ensuite de s’interroger sur la durée de rémanence des prix qui serviront à appréhender la tendance. Si l’on part de l’hypothèse chartiste que le passé exerce une influence sur la détermination du prix actuel et futur d’un actif, il faut aussi prendre en compte le fait que le temps efface les souvenirs.

Il semble alors vraisemblable de penser que plus le passé est éloigné, plus son influence est faible, et inversement. L’idée consiste alors à affecter un poids de moins en moins important à des prix de plus en plus éloignés dans le temps : c’est le principe de la moyenne mobile pondérée.

banniere xtb

XTB France est la succursale française de la maison de courtage européenne X-Trade Brokers, créée en 2002 et spécialisée dans le trading en ligne sur CFD et Options Binaires. Forte d’une présence internationale dans un marché en pleine croissance, la société compte aujourd’hui plus de 100.000 clients et 300 collaborateurs à travers le monde.

X-Trade Brokers DM S.A. fournit uniquement un service d’exécution d’ordre. Les informations de marchés et les analyses fournies restent à titre indicatif et ne doivent pas être interprétées comme un conseil, une recommandation ou une sollicitation d’investissement. X-Trade Brokers ne peut être tenu responsable de l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent, l’investisseur final restant le seul décisionnaire quant à la prise de position sur son compte de trading XTB.