Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Acheter du bitcoin : une bonne idée ?

Acheter du bitcoin : une bonne idée ?




+ 460% en 6 mois : le bitcoin voit sa valeur se hisser vers des sommets. Les investisseurs affluent sur le marché du trading de bitcoins, qui dépasse les 11 milliards de dollars de capitalisation. Nons conseils pour vous positionner.

Bitcoin : comment investir ?

Monnaie virtuelle créée en 2009 par un développeur informatique connu sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto (lire notre article Qu’est-ce que Bitcoin ?), le bitcoin voit ses volumes traités et sa valeur monter en flèche depuis 2013 – près de 700 € à la mi-janvier 2014 contre zéro en octobre 2011.

Le bitcoin a beau être virtuel, il peut s’échanger contre d’autres monnaies à travers le monde entier (pas en Chine, où il a été interdit par les autorités). Il permet de régler des paiements en ligne auprès de certains marchands (voir la liste), mais son utilité semble davantage résider dans sa détention sur le moyen-long terme ou sur des paris d’évolution très court terme.

En effet, la quantité de bitcoins en circulation est vouée à s’amenuiser pour atteindre les 21 millions d’unités en 2140. Cette mesure permet à la monnaie de voir sa valeur préservée dans le temps par sa rareté. Aussi, il est préférable de reporter ses dépenses en bitcoins afin d’attendre une période où celui-ci aura pris de la valeur.

Très sensible au traitement médiatique et politique qui lui est réservé, le bitcoin est un actif virtuel extrêmement volatil. Si les traders apprécient la volatilité, ce n’est cependant que lorsqu’une tendance générale peut être identifiée. Mais si la tendance de long terme est clairement à la hausse du bitcoin, son évolution à court terme reste imprévisible.

Aussi, les opérations sur bitcoins doivent obéir à des règles de prudence.

Choix du courtier bitcoin

Le bitcoin est moins largement proposé que les devises traditionnelles. Les courtiers actifs dans ce domaine sont donc à la fois peu nombreux et pour certains, peu sûrs. Privilégiez donc des institutions établies telles que Etoro (et bientôt Oanda). Des plateformes spécialisées existent également, mais elles ne sont pas (encore ?) placées sous l’autorité de régulation française. Il s’agit notamment de Bitcoin.de, MtGox.com ou encore Bitcoin-Central.net.

Lieu de stockage des bitcoins

La détention d’un porte-monnaie Bitcoin est indispensable à la réalisation de transactions. Il existe différents types de porte-monnaies, qui correspondent à différents modes d’utilisation :

– Porte-monnaie logiciel : installé sur votre ordinateur, il offre un niveau maximal de sécurité et de confidentialité. Plusieurs logiciels sont disponibles, du plus complet, Bitcoin-Qt, au plus léger, Electrum.

– Porte-monnaie mobile : plusieurs applications (Android, BlackBerry…) permettent d’échanger des bitcoins et de procéder à des paiements avec un mobile (Bitcoin Wallet, Mycellium Wallet). Ce type de porte-monnaie héberge vos bitcoins – qui ne se trouvent donc plus sur votre propre ordinateur – il nécessite donc un certain degré de confiance.

– Porte-monnaie web : tout le processus est déplacé sur Internet. Des mesures de sécurité, notamment des sauvegardes par e-mail, sont indispensables.

Suivi du cours du bitcoin

Vous pouvez suivre le cours du bitcoin sur différentes plateformes : Bitcoin.fr, Blockchain.info ou encore Bitcoincharts.com.

Bitcoin et effet de levier

Certains courtiers n’hésitent pas à proposer le trading de bitcoins avec effet de levier. Il semble cependant préférable de renoncer à son utilisation compte tenu de la grande volatilité de cet actif.

Le marché spécifique du bitcoin est jeune et imprévisible. Si la tendance de long terme semble orientée à la hausse, de sérieuses déconvenues guettent le trader imprudent.

Nadège Bénard

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.