Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Comment devenir un pro du trading ?

Comment devenir un pro du trading ?

Parmi les investisseurs particuliers qui se passionnent pour le trading, certains cherchent même à vivre de cette activité en trading compte propre. Bien que l’on puisse penser que le plus compliqué soit de bâtir une stratégie fiable et correctement la mettre en pratique pour générer des profits réguliers, nous allons voir dans cet article que vivre du trading va aussi impliquer plusieurs choix qui vont fortement impacter la façon dont un trader particulier va passer professionnel.

Découvrons ensemble comment se professionnaliser en trading, les étapes et les solutions qui vont s’offrir à un trader indépendant et la façon dont un trader particulier va pouvoir parvenir à vivre du trading.

Trading : les prérequis avant de pouvoir devenir un trader pro

Avant de se lancer dans le trading comme professionnel, il faut d’abord commencer par se former, puis s’entraîner pendant de nombreux mois ou années par la mise en pratique dans des conditions réelles, de ce que vous aurez appris pendant la formation théorique. On ne devient pas trader professionnel en quelques semaines.

Une fois que vous aurez de bonnes connaissances des marchés financiers, des produits de bourse, des indicateurs techniques, des méthodes d’analyse, des stratégies de trading, du money management et de la psychologie du trader, il faudra bâtir votre stratégie de trading et être capable de la tester sur un compte démo, puis sur un compte réel avec un petit capital, avant de passer à un capital plus conséquent.

Il faudra construire au fil du temps votre actif le plus précieux en tant que trader indépendant : votre Track Record (historique de trading et de performance). Afin d’être pris au sérieux dans le monde du trading professionnel, il faudra au minimum deux ans de Track Record, idéalement 3 ans.

Pour réussir en trading, il est important d’acquérir de solides connaissances en analyse technique et en macro-économie, ainsi qu’une bonne maîtrise de l’informatique. Un bon niveau en anglais, la langue des marchés financiers, est également un point important. De plus, des compétences approfondies en gestion du risque et une forte résistance au stress seront des qualités indispensables pour devenir un bon trader. La rigueur, la discipline, la réactivité, et une passion pour les marchés financiers pourront compléter le profil d’un trader à succès.

Devenir un trader fonds propre professionnel

Ce qui vient en tête en premier quand on pense à se lancer comme trader compte propre, c’est de gérer son propre argent en toute autonomie. Il s’agit du sésame recherché par de nombreux traders qui rêvent de ne plus avoir de patron et de gagner de l’argent en travaillant en toute liberté.

Malheureusement, bien que ce ne soit pas impossible, devenir trader en gérant seulement ses propres fonds nécessite d’avoir un important capital de départ pour pouvoir en vivre.

S’il est courant d’entendre dire qu’il faut un capital de 100 000 euros pour vivre du trading, cela va en fait dépendre de votre implantation géographique, de votre niveau d’imposition, de votre train de vie et de nombreux autres paramètres qui sont propres à chacun.

Nous pouvons effectivement confirmer que le minimum sera de 100 000 euros, mais dans de nombreux cas le capital minimum pour devenir trader pro devra être nettement supérieur.

Par exemple, si vous réalisez une performance de 40 % par an, avec un capital de 100 000 euros, vous aurez un revenu brut de 40 000 euros. Sur la base d’une imposition de 30 %, il faudra déduire 12 000 euros. Votre revenu net sera alors de 28 000 euros par an (soit 2 300 euros par mois environ). Si vous êtes célibataire en province, ce niveau de revenu pourrait être suffisant. Toutefois, si vous vivez à Paris et que vous avez des enfants à charges, il est fort probable que vous ayez besoin d’un revenu plus conséquent.

Certains traders indépendants font aussi le choix de s’expatrier dans des pays dont le coût de la vie ou le niveau d’imposition est inférieur, afin de réduire le montant du capital qui sera nécessaire pour vivre du trading.

N’oubliez pas de prendre en compte qu’il faudra aussi, en plus du capital de trading, une épargne suffisante pour subvenir à vos dépenses pendant les périodes défavorables. En effet, les revenus du trading ne sont pas aussi réguliers qu’un salaire et vous pourriez traverser des périodes de perte.

Il y aura aussi probablement des dépenses de démarrage à prévoir, comme l’acquisition de matériel informatique performant, des licences pour des logiciels de trading, ainsi qu’un poste de travail confortable (car vous allez y passer vos journées).

Consulter également notre article Comment choisir sa plateforme de trading ?

Intégrer une salle de trading en tant que trader indépendant

Il existe aux États-Unis et au Royaume-Uni, mais aussi en France bien que ce soit plus rare, des salles de marchés qui sont ouvertes aux traders indépendants moyennant des frais correspondant à la location d’un desk de trading.

Généralement, le trader intégrant une salle de trading va gérer son propre capital, mais il arrive que les salles de trading donnent des facilités pour adhérer à une prop firm ou organisent des mises en contact entre traders et fonds d’investissement.

L’avantage d’intégrer une salle de trading, c’est d’avoir à disposition du matériel professionnel (station de trading, multi-écrans, trading deck, etc.), le tout dans un environnement propice au trading. Au-delà d’être en contact avec d’autres traders, il sera bien souvent possible d’avoir un accès aux chaînes de TV financières internationales telles que Bloomberg ou CNBC. Il n’est pas rare non plus que les animateurs des salles de trading organisent des stages de formation ou de remise à niveau avec des intervenants externes, ou avec les membres les plus expérimentés de la salle de trading.

Finalement, les gérants d’une salle de trading négocient généralement des conditions de trading avantageuses auprès d’un ou plusieurs courtiers bourse, des discounts sur les prix des abonnements à des services de news ou d’analyse, ou même la gratuité de certains outils de trading. Ainsi, les traders membres de la salle de trading profitent d’excellentes conditions et tarifs pour exercer au mieux leur métier de trader indépendant.

Les solutions de trading sans capitaux de départ




Si l’on n’a pas le capital nécessaire pour se lancer dans le trading comme professionnel, il existe des solutions alternatives qui permettent de trader des montants importants sans avoir à investir son propre argent, ou en plus de son propre argent. Ces solutions sont basées sur le principe du partage des risques et des profits entre le trader et un tiers (une plateforme, un fonds, un investisseur, etc.), qui met à disposition du trader un capital de départ.

Découvrons ensemble les solutions qui semblent les plus sérieuses qui s’offrent à un trader particulier qui souhaitent se professionnaliser.

FundSeeder

Parmi les solutions qui s’offrent à un trader souhaitant se professionnaliser, notons dans un premier temps la solution de FundSeeder. FundSeeder est une plateforme qui permet aux traders indépendants de connecter leur compte de trading à un réseau mondial d’investisseurs potentiels et de fonds d’investissement (type Hedge Funds). Fundseeder analyse les performances des traders, et leur attribue un score basé sur plusieurs critères (rendement, volatilité, drawdown, etc.). Les traders qui obtiennent les meilleurs scores peuvent être contactés par des investisseurs et des fonds afin de leur confier un capital en gestion. Le trader et l’investisseur se mettent alors d’accord sur les modalités du partenariat (montant du capital, durée du contrat, partage des bénéfices, etc.). Fundseeder n’agit qu’en intermédiaire pour la mise en contact entre les traders et les investisseurs.

L’inscription à Fundseeder est totalement gratuite. Notons que cette plateforme de mise en contact n’est disponible qu’en anglais.

Lire aussi notre article Scalping : 4 outils pour bien trader

Darwinex Zero

Il existe une solution plus complète qui ne se contente pas d’être une simple mise en contact, c’est Darwinex. Alors que Darwinex opère selon un modèle proche de celui de eToro avec le copy-trade, le courtier en ligne a lancé en 2023 une nouvelle offre visant à permettre aux traders indépendants de se lancer en Trading sans capital de départ : il s’agit de Darwinex Zero. Darwinex Zero est un programme qui permet aux traders indépendants de gérer un capital allant jusqu’à 500 000 euros sans avoir à investir leur propre argent. Le programme est basé sur le concept des Darwins, qui sont des indices financiers répliquant les stratégies des traders. Le trader doit d’abord créer son Darwin en connectant son compte de trading à la plateforme Darwinex. Ensuite, il doit passer par plusieurs étapes pour prouver sa fiabilité et sa rentabilité. S’il réussit les étapes, il reçoit progressivement un capital croissant à gérer, en échange d’une commission sur les bénéfices qu’il génère.

L’inscription coûte 95 euros, puis 38 euros par mois. Pour aller plus loin, Darwinex propose l’offre Darwinex Pro qui permet de créer son propre fonds d’investissement moyennant des frais de 10 000 euros puis 5 000 euros par an. Bien que nettement plus chère, cette solution reste beaucoup moins coûteuse que de créer un fonds d’investissement soi-même.

Les tournois de trading

Il existe aussi une solution alternative et un peu plus exotique qui permet de décrocher un capital, tout en se faisant connaître et gagner en popularité auprès d’investisseurs potentiels, ce sont les tournois de trading. Un tournoi de trading est une compétition qui oppose des traders indépendants sur une période donnée (une journée, une semaine, un mois, etc.). Il existe plusieurs tournois, comme celui organisé par le courtier IG ou celui du Salon du Trading organisé chaque année à Paris, ou encore ceux organisés par des organisations telles que les World Series of Trading.

Le but d’un tournoi est de réaliser le meilleur rendement possible avec un capital fictif ou réel. Les traders qui arrivent en tête du classement peuvent remporter des prix en argent ou intégrer plus facilement une prop firm, ou encore se faire repérer par des recruteurs ou des investisseurs.

La participation aux tournois peut être gratuite comme c’est le cas de celui d’IG, du Salon du Trading et des World Series of Trading, ou faire l’objet de frais d’admission. Soyez donc à l’affût des prochains tournois si vous souhaitez prouver que vous êtes meilleur que les autres.

Wikifolio

Pour les traders souhaitant traiter uniquement les actions et ETF à moyen terme, en appliquant par exemple une stratégie de swing trading ; ou encore ceux souhaitant se diriger vers une activité de gestion de portefeuille active plus que de trading pur, il existe aussi l’offre de Wikifolio. Wikifolio est une plateforme qui permet aux traders indépendants de créer et de publier leurs portefeuilles virtuels (appelés wikifolios), et d’attirer des investisseurs qui peuvent copier leurs stratégies. Chaque wikifolio est converti en un certificat d’investissement coté en bourse (Bourse de Stuttgart), qui reflète la performance du portefeuille. Le trader perçoit une commission sur les actifs sous gestion et sur la performance qu’il réalise.

L’inscription à Wikifolio est totalement gratuite, mais disponible seulement en anglais.

Les prop firm

Une prop firm de trading est une entreprise qui fournit des capitaux en gestion à des traders indépendants, ainsi que des ressources et outils professionnels (comme une plateforme d’analyse ou de trading professionnel, des outils de lecture du carnet d’ordre, etc.). Ces entreprises ont généralement un certain nombre de conditions que les traders doivent respecter, notamment une exigence de rendement, de risque et de drawdown.

La prop firm permet aux traders d’opérer avec un pool de capitaux plutôt qu’avec leur propre argent, ce qui leur permet de maximiser leurs profits. En contrepartie, les traders partagent une partie de leurs bénéfices avec la prop firm.

Généralement, le business model de la prop firm repose sur un abonnement que de nombreux traders vont payer pour tenter de se qualifier pour décrocher un capital en gestion.

Les frais pour s’inscrire dans une prop firm sont très variables et peuvent aller du simple au triple. Soyez vigilant car de nombreuses prop firm cachent des offres malhonnêtes. Tant qu’il n’existe pas une offre de Prop firm réglementée, nous ne préférons pas vous en recommander une.

Devenir un trader pro : les conseils à appliquer




Si nous devions vous prodiguer un seul conseil, ce serait d’être patient. Si votre objectif est de devenir trader professionnel d’ici la fin du mois, il est fort probable que vous soyez en train de vous diriger tout droit vers un échec et une grosse déception.

Le trading est un métier difficile, qui n’est pas à la portée de tous. C’est un métier qu’il faut se donner le temps d’apprendre, et la formation passe généralement par beaucoup de théorie, des années de pratiques et de nombreux échecs.

Aussi, évitez de plonger tête baissée dans les offres de prop firm ou de formations vous promettant de devenir trader facilement et rapidement. Il n’existe malheureusement aucune solution pour compresser l’apprentissage et les années d’expertises nécessaires pour se professionnaliser dans le monde du trading.

Comme si vous souhaitiez apprendre à piloter un avion, allez-y étape par étape, en fixant une série d’objectifs à atteindre pour les 5 prochaines années. Vouloir créer votre fonds d’investissement au bout de 6 mois de trading reviendrait à vouloir prendre les commandes d’un 747 après avoir lu le premier chapitre du manuel de pilotage.

Devenir un trader pro : les risques à éviter




Au-delà du capital de départ pour commencer à trader qui nécessite de débourser une somme qui peut être importante, la formation peut aussi coûter chère, tant au niveau de l’apprentissage théorique avec des cours qui sont parfois onéreux, qu’au niveau de la pratique avec des pertes inévitables en période d’apprentissage.

Il faut absolument éviter de se retrouver dans une situation d’endettement pour financer le démarrage de son activité de trader indépendant. En fonction du montant de votre épargne disponible, vous allez devoir vous diriger vers la solution qui correspond à vos moyens. Fort heureusement, il existe maintenant des solutions vraiment accessibles à tous les porte monnaies.

Pour conclure, ne prenez pas à la légère le risque légal car être trader et gérer les fonds d’une tierce personne est une activité réglementée. Gérer des capitaux en dehors du cadre strictement prévu par la loi est une infraction grave qui peut vous envoyer en prison. Ce serait dommage si vous êtes un trader talentueux de finir derrière les barreaux car vous ne vous êtes pas suffisamment préoccupé de la régulation. En cas de doute, prenez contact avec l’AMF ou avec un avocat spécialisé.

Lire aussi notre article Les chiffres économiques à suivre

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.